A la une

Samedi 18 mai: extrait de l'opéra Rameau, Pygmalion, par les 1ES2 en salle polyvalente

Par Vincent Bonnefille, publié le mercredi 15 mai 2019 08:53 - Mis à jour le mercredi 15 mai 2019 08:53
astree.JPG
Dans le cadre du projet Musique baroque au lycée, les élèves de 1ES2, qui ont eu la possibilité d'avoir une initiation au chant avec Dorothée Leclair du Concert d'Astrée, donneront une restitution de leur travail samedi 18 Mai en salle polyvalente.

La philosophie du concert d'Astrée:


La musique n'est pas une question de connaissances, même si celles-ci peuvent apporter un autre niveau de lecture, c'est avant tout l'émotion qu'elle provoque qui est la clé de voûte d'une appétence pour l'art et la culture en général.
Il faut avant tout accepter de pouvoir être ému, touché, accepter un sentiment, ce qui fait de nous des êtres humains bien vivants. Combattre la fameuse phrase tant de fois entendue : "ce n'est pas pour nous", "je n'ose pas", "je ne sais pas", "je ne comprends pas" ou "j'ai peur de ne pas comprendre", alors qu'au fond, la plupart des musiques de films ou publicités ont pour support la musique dite classique et que celle-ci soutenue par l'image fait déjà partie de l'univers des jeunes sans qu'ils en soient conscients.
Dépoussiérer l'image de la musique baroque, ne pas avoir peur du mot culture, classique ou ancien. Tout est dans la manière dont on appréhende ce répertoire. Et ce serait une injustice faite à soi-même que de penser que l'art ce n'est pas pour soi mais réservé à une élite. Jean Vilar, Antoine Vitez parlaient d'un "théâtre élitaire pour tous »,"L'élitisme pour tous" est au cœur de notre projet pour construire ensemble notre société aujourd'hui et demain.
A Lille et sur tout le territoire régional, en mettant l'excellence du Concert d'Astrée au service du plus grand nombre et en association avec d'autres structures ou artistes présents sur le territoire, nous avons l'ambition, conjointement avec les équipes des établissement scolaires de révéler à chacun sa propre excellence avec notamment des projets de créations auxquels ils pourront prendre part afin de s'approprier avec leurs familles le patrimoine, le faire leur.
Depuis les débuts du Concert d'Astrée, nous nous sommes souvent interrogés pour savoir, au-delà des concerts que nous proposons, comment nous, artistes, musiciens, citoyens, parents, professeurs, nous pouvions redonner, partager ce qui nous était donné.